Vers une recherche simple et conviviale

Mètis souhaite mettre en œuvre une recherche simple et conviviale adaptée aux réalités paysannes, entièrement co-coconstruite et visant à mieux comprendre le fonctionnement des agroécosystèmes . Nous postulons une égalité et une complémentarité de principe entre les connaissances issues de l’expérience pratique et celles issues d’une démarche scientifique. Cette recherche s’appuie sur les connaissances produites avec la recherche académique en association avec les savoirs des praticiens, mais aussi sur les échanges entre pairs.

Une telle démarche est aussi un champ de recherche en soi : d’un point de vue épistémologique, elle vise à critiquer les méthodes agronomiques classiques qui dominent la recherche agricole depuis 50 ans et à proposer des alternatives. La recherche que nous souhaitons mettre en œuvre vise à augmenter la pertinence des connaissances produites dans un contexte agroécologique et le niveau d’autonomie des collectifs paysans. Un regard réflexif et critique est central dans cette démarche: comment sont produites les connaissances? Quelles sont leurs impact sur le terrain ? Renforcent-elles l’autonomie individuelle et collective ? Ne vont-elles pas faciliter les tentatives de récupération par le système agroindustriel (pillage des données, privatisation des semences, etc) ? …

Exemples de recherche accompagnée par Mètis et ses partenaires

Nous commençons concrètement à envisager cette recherche avec des collectifs et des amis scientifiques avec qui nous collaborons. Quelques actions en cours:

  • Construire d’une formation sur « les moyens d’agir et d’expérimenter pour renforcer l’autonomie individuelle et collective dans les activités agricoles » en collaboration étroite avec Cyril Firmat de l’INRAe de Toulouse.
  • Comprendre le comportement d’un mélange de blés paysans très diversifié au champ, au fournil et dans l’assiette avec un groupe de paysans, paysannes et boulangers, boulangères en Sud Gironde
  • Mettre en place des essais à la ferme sur des associations de couverts légumineuses et blés paysans avec un groupe de paysans et de paysannes de Gironde, Lot et Garonne et Dordogne en collaboration avec Vladimir Goutiers et Cyril Firmat de l’INRAe de Toulouse
  • Sélectionner des mélanges de blés poulard concurrençant le blé tendre pour la production de pâtes avec un groupe de paysan et de paysannes dans les Hautes Pyrénées

Interventions

Nous intervenons chaque année auprès des étudiants du master agroécologie de l’EI Purpan ainsi que des étudiants de master en sélection variétale à SupAgro Montpellier